menu

Retour rue Léon Salva à Sotteville

Petit retour en images sur l’esplanade François Mitterrand, rue Léon Salva, à Sotteville-lès-Rouen, quelques mois après la mise en place de l’aménagement expérimental (la dernière photo c’était avant intervention).
Depuis mars dernier, nous effectuons des sessions d’observations et d’entretiens informels pour comprendre les usages émergents, évaluer le projet et envisager des pistes d’amélioration et de poursuite.
Un atelier « évaluation collective » sur site est prévu à la rentrée.

Petit plaisir sottevillais

Retour sur les lieux de l’aménagement expérimental rue Salva à Sotteville-Lès-Rouen, réalisé en accompagnement des service de la ville et de la Métropole.

Ouverture de la placette jour 1 : ça pousse doucement, ça prend surement !

Petit plaisir nantais

Revenir dans le quartier Hauts-Pavés Saint-Félix à Nantes, deux ans après nos études (ici et ici) et voir les premiers résultats.

On passe le gué !

C’était en ce début de printemps à l’époque encore hivernal… lancement de la démarche de requalification participative du parc du Gué de Maulny au Mans.
Récits individuels et discours collectifs, avis de tempête et envies de brochettes, échanges rythmés et nombreux canidés.

Places et placettes, c’est parti !

Journée séminaire en avril dernier avec les techniciens de Nantes Métropole, nos complices d’Esopa Productions et le géographe Antoine Fleury, dans le cadre du programme de recherche-action « places et placettes ». Comment repenser la fabrique des places publiques et expérimenter une nouvelle conduite de projet ?
La machine est lancée !

On débat la rue des Martyrs

Fin février, nous avons concocté un dispositif d’écoute participatif, dans le cadre du réaménagement de la rue des Martyrs à Elbeuf-sur-Seine. Quelle place pour le piéton ? Quelle emprise de la circulation ? Quels usages pour redynamiser cette rue commerçante et chargée d’histoire ? Quelles ambiances végétales ? Voilà des questions sur lesquelles se sont penchés, au pied levé, riverains, passants et curieux !

Les piéton.ne.s, pivots de la fabrique des espaces publics

Dans le cadre de notre étude pour l’Ademe Aménager des espaces publics favorables au piétons (Monono mandataire), nous organisions un atelier de travail avec des professionnels dont les disciplines abordent de façon indirecte, détournée ou décalée la question de la marche. Avec nos cotraitants Equal Saree et Julien de Labaca.

Merci aux participant.e.s : Polymorph Design, ent.id, Concepto, Trans-Faire, la FFR, la Cie KMK, Natan Belval et Nunaat.

Découverte des places et placettes nantaises

Dans le froid et sous la pluie, mais avec curiosité et entrain, visite de 10 places de Nantes Métropole dans le cadre du programme de recherche-action « Places et Placettes », avec nos complices Esopa et Antoine Fleury.

Ateliers et échanges à Villeurbanne

Des ateliers comme on les aime : redéfinir, repenser et se projeter dans les futurs espaces publics du quartier Grand-Clément à Villeurbanne. Quels usages, quelles fonctions, quels paysages du futur parc ? Quel partage et quelle vision de la rue ? Quels désirs et quels leviers ?

( HDZ mandataire, MOA : Grand Lyon Métropole)

Redonner place aux piétons

Nouvelle mission pour Monono (mandataire), avec Julien de Labaca et Equal Saree : rédaction d’un « guide d’aménagement des espaces publics pour redonner une place centrale aux piétons » (Publication « Clés pour agir » de l’Ademe).

Maîtrise d’ouvrage : Ademe

Expérimentation places et placettes

Nouvelle mission pour Monono (mandataire), avec Esopa Productions et Antoine Fleury : « Elaboration d’un programme d’expérimentation pour la transformation des places et placettes publiques à Nantes Métropole »

Maîtrise d’ouvrage : Nantes Métropole

Nouveaux projets dans la Métropole de Rouen

Nous continuons d’accompagner la Métropole Rouen Normandie, pour toujours plus de projets visant à favoriser une ville marchable et respirable, à travers l’apaisement, le confort et l’intensification des usages de l’espace public : étude de définition des centralités et intensités marchables métropolitaines ; réaménagement expérimental de la rue Salva à Sotteville-les-Rouen ; stratégie d’apaisement du quartier Matisse à Grand-Quevilly, et reconfiguration du nœud intermodal Georges Braque ; stratégie de petites intensifications de l’espace public à Elbeuf.

Cassons la croûte !

Entre quatre yeux, hors et dans les murs, et toujours bien masqués, nous démarrons, en appui de l’agence Omnibus, une mission de transformation de la cour de l’école primaire Paul Verlaine sur la commune du Ban Saint-Martin (Moselle).

Ateliers avec les petits pour voir les choses en grand, réflexions à bâtons rompus autour des sols perméables, voici venu le temps de casser la croûte d’enrobé.

Rouen, rue des Vergetiers

Les projets sortent de terre, dans le cadre de notre mission avec la Métropole Rouen Normandie, pour l’aménagement d’espaces publics marchables et désirables. Revêtement qualitatif, espace rendu aux piétons, mobilier original et art urbain avec la fresque de l’artiste Jaw.

Cette rue, stratégique dans la trame urbaine, n’était pas traversée (peu engageante, pas accueillante et inhospitalière pour le passant). Son activation a pour but de créer un souffle, un désir et de nouvelles appropriations.

On continue avec plaisir et entrain nos projets pour une ville marchable et respirable à Rouen, Sotteville, Elbeuf, Petit Quevilly, Grand Quevilly et dans plusieurs communes de la Métropole.

« Articles plus anciens